Apprendre des anciens

Chaque véhicule dans lequel tu montes te permet de rencontrer une nouvelle personne, un nouveau mode de vie. Tu vis des moments de partages, tu découvres le monde à travers d’autres yeux.

Moment de lecture technique

Lorsque tu arrives dans le campagne, tu attires l’attention des locaux. Ils ne sont pas surexposés à l’information comme le sont les gens des grandes villes. Chaque nouveauté mérite toute leur curiosité. Une curiosité positive, ou négative d’ailleurs. Vivant dans un petit monde clos où les choses ont leur place et les habitudes règnent en maîtres, parfois la nouveauté – induisant un besoin de changement, est totalement refusée. En tant qu’élément nouveau, tu y trouveras parfois des portes closes. Tu rencontreras aussi et surtout des gens qui ont tout à donner. Ils vivent simplement et sont heureux de découvrir toute nouveauté. Tous ces gens aussi fermés soient-ils, sont enclins à t’inviter à manger et à dormir. D’abord parce qu’ils savent que chez eux il n’y a pas ou très peu d’hôtels et de restaurants, mais aussi parce qu’ils veulent faire partager leur quotidien. Ils aiment faire goûter les bons légumes, la bonne viande, le bon alcool, que leurs amis ou eux-mêmes ont produits. Les gens n’y ont pas faim, même s’ils vivent souvent dans la simplicité. Ils partagent ce qu’ils ont. C’est aussi dans les campagnes que la culture est le plus facile à cerner, elle n’est pas en constante effervescence comme dans les grandes villes. Ici, les traditions sont, ou étaient, conservées et transmises soigneusement de génération en génération. L’avènement d’internet a bien modifié ce côté des campagnes, puisqu’au lieu de recevoir pour seule culture leurs traditions, les jeunes reçoivent quelques traits de celle-ci, mais aussi une culture mondiale. Les enfants attirés par les nouveautés partent pour les grandes villes, certains reviennent, d’autres non. C’est aussi un facteur qui fait que tu y es très bien reçu. Le peu de jeunes qui y sont restés est content de rencontrer de la nouveauté. Et les vieux voient en toi le fils ou la fille dont ils n’ont quasiment plus de nouvelles. C’est aussi pour cette raison qu’ils acceptent ton aide. Ils font souvent des travaux difficiles et aiment partager leurs savoir-faire manuels. C’est principalement avec ce type de rencontre que tu apprends beaucoup, et de toutes sortes de métiers.