Découvre le test de comestibilité

Tu cueilles les plantes que tu crois connaître, mais tu fais tout de même attention à ce que tu prends. Tu es dans un environnement inconnu et pour assurer ta sécurité, tu découvres tes aliments étape par étape…

Moment de lecture technique

Pour faire ce test, garde en tête que ton but est d’introduire progressivement un aliment dans ton corps. Commence par un simple contact avec ta peau, à un endroit sensible protégé par des articulations, l’intérieur de ton bras ou de tes jambes par exemple. Pendant une quinzaine de minutes, mets en contact une seule partie de la plante, sa sève, sa tige, ses racines, ou ses feuilles. Si ta peau présente des réactions au bout d’une dizaine d’heures ou moins, arrête le test et cherche une autre plante. S’il y en a d’autres autour, mieux vaut changer de plantes que de tester les autres parties de celle qui s’est montrée toxique. L’étape d’après est le contact avec tes lèvres pendant à peu près cinq minutes. Si tu ressens des picotements, des brûlures ou une irritation, arrête le test. Sinon, place un petit morceau sur ta langue pendant une quinzaine de minutes sans mâcher ni avaler. Ensuite, mâche et garde l’aliment en bouche pendant une quinzaine de minutes. Avale enfin, et attends une encore une petite dizaine d’heures, sans rien manger. Si tu bois pendant ce temps, assure-toi que l’eau soit pure. Si tu as mal, force-toi directement à vomir en te mettant les doigts dans la bouche. Attends que les symptômes disparaissent pour faire le test avec une autre plante. Si tu n’as eu aucun problème, mange une cinquantaine de grammes de la même portion de la plante, attends à nouveau une petite dizaine d’heures, toujours en buvant de l’eau pure au besoin. Si tu n’as rien, tu peux considérer que la plante est comestible. Si tout du long tu as encore quelques rations de nourriture ou que tu as attrapé un animal, tu peux faire un test plus long, mais où tu n’auras pas à ne pas manger pendant plus de vingt-quatre heures. Tu peux faire une étape du test chaque matin, et le faire sur trois jours. Le premier jour, tente le contact avec la peau pour voir si cela te créer des irritations, attends 8 heures puis mange ce que tu sais bon. Le lendemain matin, avale un petit bout de plante, puis attends 8 heures et mange ce que tu sais bon. Le surlendemain matin, mange une bonne dose de la plante, puis attends 8 heures. Si durant ces trois étapes rien ne s’est produit, tu peux ajouter la plante à ton menu.