grand-mère Un petit coup de pouce pour commencer ?

Voilà une technique qui t’aidera à faire le premier pas !

Parfois tu hésites à aller à la rencontre des gens. Tu te demandes ce qu’ils penseront de toi et s’ils vont te rejeter. Pour pouvoir rallier les personnes autour de toi et t’ouvrir au monde sans crainte d’être jugé, tu peux de temps en temps mettre en avant un projet. Ce n’est pas toi que tu présentes, mais ce qui te dirige. Avoir un objectif précis en tête permet de faciliter le premier pas. Ce type d’interaction est une quête pratique, elle est simple à partager parce que le résultat est connu de tous : tu peux par exemple être dans un endroit totalement inconnu, mais te mettre en quête d’un objet ou de quelque chose de palpable et dont l’acquisition sera visible. Ce type de quête a toujours existé, mais en prenant conscience de son fonctionnement tu te donnes la possibilité de la reproduire à volonté. Tu arriveras aussi à distinguer plus facilement les occasions de se joindre à ce type de quêtes, et ainsi te greffer au groupe qu’elle forme. Tu créeras avec naturel tes propres quêtes dont l’objectif importe peu, mais l’unité du groupe et les liens qui s’y produisent leur donnent énormément de valeur.

La quête que l’on te propose :

Sur son lit de mort, ta grand-mère t’a demandé d’aller retrouver un jeune cap verdien qu’elle avait connu pendant son premier voyage à 18 ans ; tu devrais pouvoir le reconnaitre au bandana rouge qu’elle lui a donné, il est sur l’île de San Antao. Il pêchait beaucoup à l’époque, elle te donne aussi une photo d’un barracuda de 1 mètre 50 qu’il avait pêché devant ses yeux.  Malheureusement, pour essayer de l’oublier elle a brulé toutes les photos où il apparaissait.