Les équilibres naturels

Moment de lecture technique

Lorsque tu es dans la nature, ta seule présence suffit à bouleverser un équilibre, tu mets en fuite des animaux, tu marches sur d’autres, tu brises les habitudes de ses habitants. Les habitudes ont toujours besoin d’un certain contexte pour se manifester. Pour favoriser les habitants de la faune avec laquelle tu es en interaction, tu peux commencer par percevoir leurs habitudes, leurs rythmes de vie. Essaye de prendre conscience du besoin qui dirige leurs actions. De manière générale, il s’agira de trouver à manger, boire, aller dormir, de protéger leur territoire et leur tribu. Tu peux tenter de favoriser leurs activités, faciliter la manifestation de leurs habitudes. Mais n’oublie pas qu’au-delà de ton action se trouve l’ensemble d’un groupe, la nature, doué d’un équilibre qui lui est propre. Et en favorisant l’un de ses habitants, tu défavorises les autres. Prends en compte le fait que quelle que soit ton action, tu joues sur leur contexte en prenant la place de ses acteurs ou en jouant sur la dynamique qui les régit. Lorsqu’il s’agit de favoriser une certaine espèce, tu peux prendre le rôle d’un de ses membres, déterminé par ses habitudes, et ainsi influer sur leur système, de l’intérieur. Tu peux aussi en rester extérieur et modifier leur contexte d’action, la dynamique qui les voit interagir. Ton intention peut principalement se diriger dans deux directions. La multiplication implique que tu favorises leur reproduction, tu assures leur survie pour les générations à venir. Le développement implique que tu favorises leur espérance de vie, tu leur permets d’utiliser le maximum de leurs possibilités, dont une partie liée à la reproduction.